Foire aux questions – Chacun ses Bulles

Qu’est-ce que l’appellation champagne ?

L’appellation Champagne est une AOC (appellation d’origine contrôlée) depuis 1936 qui doit respecter des règles très rigoureuses.

La production de champagne champagne relève d’un savoir faire précis qui doit être perpétué. Les principales règles reposent sur la zone géographique, les cépages autorisés, certaines méthodes de travail de la vigne, ou encore des directives de vinification (fermentation, vieillissement…). Egalement, les rendements à l’hectare ainsi qu’au pressurage sont règlementés.

UNESCO-CHAMPAGNE-Coteaux-Maison-Cave-Patrimoine-Mondial

En 2015, les « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne » sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, dans la catégorie des « Paysages culturels évolutifs vivants »


Quelles sont les grandes régions du terroir champenois ?

AOC-Champagne-Vignoble-Appellation-Origine-Controlee-Carte-Region

On distingue 4 grandes régions:


• La Montagne de Reims
• La Côte des Blancs et la Côte de Sézanne
• La vallée de la Marne
• La Côte des Bar


Sur quels départements s’étend l’appellation ?

Délimitée par une loi en 1927, l’aire de production de l’Appellation d’origine contrôlée (AOC) Champagne couvre quelques 34 300 hectares sur 5 départements.

• La Marne (66%)
• L’Aube (23%)
• L’Aisne (10%)
• La Haute-Marne et la Seine-et-Marne


Quels sont les cépages utilisés ?

• Le Pinot noir (37%)
• Le Chardonnay (30%)
• Le Pinot Meunier (32%)

À eux trois, ces cépages représentent donc 99% des cépages utilisés en Champagne.
Le 1 % restant comprend les cépages dit “anciens cépages” ou “cépages oubliés”.

• Pinot Gris
• Pinot blanc
• Petit Meslier
• Arbane

Chacun Ses Bulles vous offre la possibilité de déguster des cuvées réalisées par l’assemblage des cépages traditionnels et des cépages oubliés. De vrais trésors de champagne… Le domaine Champagne Perseval-Farge est l’un des rares à en produire. La cuvée “Les Goulats” proposée dans le Coffret Champagnes d’Auteur ainsi que la cuvée “Jean-Baptiste” présentée en avant-première.


Pourquoi le Champagne fait des bulles ?

Dans la plupart des boissons effervescentes, les bulles sont des bulles de gaz carbonique (CO2). Et, dans le cas du champagne, ce CO2 se forme naturellement au cours de la réaction de fermentation alcoolique. Sous l’action de levures, le sucre présent dans le jus de raisin se transforme en effet en alcool et en CO2. Cette fermentation ayant lieu au cœur de bouteilles fermées, le gaz ne peut pas s’échapper et s’accumule dans le champagne.
On estime qu’il y a par bouteille un potentiel de 11 millions de bulles !


Qu’est-ce que le dosage pour le Champagne ?

Dans le processus d’élaboration du vin de champagne, le “dosage” , également appelé “liqueur d’expédition”, est la dernière étape avant le bouchage final de la bouteille. La liqueur est composée de sucre (de canne ou de betterave généralement) dilué dans du vin, et sera ajoutée dans la bouteille.

Le dosage est la dernière touche, qui, en fonction du vin choisi par son élaborateur pour réaliser sa liqueur et de la quantité diluée, donnera le style voulu.

Le dosage est fonction du type de vin que l’on désire obtenir :

• Doux plus de 50 grammes de sucre par litre
• Demi-sec entre 32 et 50 grammes de sucre par litre
• Sec entre 17 et 32 grammes de sucre par litre
• Extra dry entre 12 et 17 grammes de sucre par litre
• Brut moins de 12 grammes de sucre par litre (Découvrez nos champagnes brut)
• Extra brut entre 0 et 6 grammes de sucre par litre (Nos champagnes Brut Nature)

Pour une teneur de moins de 3 grammes et si le vin n’a fait l’objet d’aucune adjonction de sucre, on peut utiliser la mention « brut nature », « pas dosé » ou « dosage zéro ».



Quelles sont les différentes variétés de champagne ?


Le Champagne sans année : les cuvées sont élaborées à partir des raisins de l’année, généralement par assemblage des 3 cépages champenois, auxquels le chef de cave ajoute des vins des années précédentes, dits vins de réserve. Il doit s’écouler au moins 15 mois entre le tirage et l’expédition, dont 12 obligatoirement sur lies.

Le Champagne millésimé : c’est un grand champagne résultant d’une année excellente et qui provient uniquement de la récolte de la même année. Il doit s’écouler au moins 3 ans entre le tirage et l’expédition. Un Champagne millésimé sera donc toujours un vin de caractère marqué par son année.

Le Champagne Blanc de Blancs : le terme Blanc de Blancs est utilisé pour désigner un Champagne exclusivement issu de raisins blancs de Chardonnay. C’est un Champagne frais et délicat.

Le Champagne Blanc de Noirs : il est composé exclusivement de raisins noirs (Pinot Noir et Pinot Meunier). C’est un Champagne puissant, original, qui offre une large palette aromatique.

Le Champagne Rosé : il peut être obtenu de deux manières soit à partir d’un assemblage de vin rouge avec du blanc (la Champagne est la seule région française autorisée à mélanger vin rouge et vin blanc), soit grâce à la coloration laissée après pressurage par la peau des raisins noirs issus du cépage pinot noir ou pinot meunier.

La cuvée spéciale, millésimée ou non, est composée des vins les plus subtils.



A quelle température doit-on servir le Champagne ?


L’expérience montre que la température idéale pour la consommation du Champagne est de 8° à 10° C. En deçà, les vins trop froids ont un effet anesthésiant sur les papilles gustatives. Cela limite leur perception aromatique.

Mais chez Chacun Ses Bulles, nous vous conseillons de déguster nos champagne à 10-12 degrés pour laisser les arômes se révéler. Les Champagnes d’Exception pourront eux être sortis du réfrigérateur 20 minutes avant d’être servi dans de grands verres à vin, voire même passés en carafe juste avant d’être servis!

La bonne température s’obtient en plongeant pendant une demi-heure la bouteille dans un seau à glace rempli à moitié d’eau fraîche et de glaçons. Surtout n’infligez pas à ce vin fragile le séjour prolongé dans un réfrigérateur. Le grand froid casse le bouquet. Mais vous pouvez le mettre dans le bas du réfrigérateur pendant 3 à 4 heures.


Dans quel verre boire le Champagne ?


Les verres appropriés au service des champagnes doivent répondre par leur élégance à l’image de prestige et de distinction mais ils doivent aussi permettre d’apprécier toutes les qualités du vin. Les verres en cristal remplissent le mieux ces conditions. Le verre à champagne idéal est fin, lisse et transparent, pour que l’on puisse voir le « travail du vin ».
Il est conseillé de déguster le champagne dans des grands verres plutôt que dans des flûtes afin de permettre aux arômes de s’exprimer et suffisamment hauts pour laisser aux bulles la place d’évoluer.


Quelles sont les différentes tailles des bouteilles de Champagne


Il existe un format de flacon de Champagne adapté à chaque occasion. Le vin de Champagne est le seul à se décliner en de très nombreux flacons, du plus pratique au plus festif.
Le flacon le plus classique du Champagne est la bouteille (75 cl). Le magnum (1,5 l) est aussi souvent présent, particulièrement dans les moments de fête, mais les Champenois ont décliné des formats allant jusqu’au gigantisme, très rares et réservés pour des moments d’exception.


• Le Jéroboam : 3 l (4 bouteilles de Champagne)
• Le Mathusalem : 6 l (8 bouteilles de Champagne)
• Le Salmanazar : 9 l (12 bouteilles de Champagne)
• Le Balthazar : 12 l (16 bouteilles de Champagne)
• Le Nabuchodonosor : 15 l (20 bouteilles de Champagne)
• Le Salomon : 18 l (24 bouteilles de Champagne)
• Le Souverain : 26,25 l (35 bouteilles de Champagne)
• Le Primat : 27 l (36 bouteilles de Champagne)
• Le Melchisédech : 30 l (40 bouteilles de Champagne)


Découvrez comment cuisiner au champagne, les accords Mets & Champagnes

Quels sont les champagnes bons rapport qualité prix ?